épillet-chien

Épillets votre Chien en danger : Ce que vous devez savoir sur les épillets pour le protéger

Temps de lecture : 3 minutes

Les épillets sont de petites tiges pointues qui poussent dans les champs, les prairies. Ils peuvent être très dangereux pour les chiens, car ils peuvent se faufiler dans leur peau et causer des infections graves. Les épillets sont plus susceptibles de se coincer dans les oreilles, le nez, la bouche et les pattes des chiens. Ils peuvent également se coincer dans les yeux et la queue. Si un épillet se coince dans la peau d’un chien, il peut provoquer une infection, une inflammation et des douleurs. Dans certains cas, les épillets peuvent même entraîner des lésions nerveuses ou des fractures.

Dans nos parcs, jardins et sentiers de promenade, les épillets, ces petites herbes à l’apparence anodine, peuvent devenir un ennemi redoutable pour nos amis à quatre pattes. Les chiens, souvent curieux et joueurs, sont particulièrement exposés à ce danger insidieux. En tant que propriétaires responsables, il est essentiel de connaître les risques que représentent les épillets et d’adopter les bonnes pratiques pour protéger nos compagnons canins.

Qu’est-ce que les épillets et où se trouvent-ils généralement ?

Les épillets, aussi connus sous le nom de « grains à barbe » ou « awns », sont des parties de l’épi de certaines herbes présentes dans nos environnements extérieurs. Ces petites structures en forme de flèche, dotées de barbes pointues, leur permettent de se fixer facilement sur les poils des animaux, y compris nos chiens.

On les trouve principalement dans les prairies, les pelouses, les champs, les bords de route et les sentiers de randonnée. Lorsque les épillets sont matures, ils se détachent de la plante mère et se dispersent dans l’environnement, prêts à s’accrocher à tout ce qui passe à leur portée.

Les risques pour les chiens

Les épillets peuvent provoquer de nombreux problèmes de santé chez les chiens. Lorsqu’un chien entre en contact avec un épillet, celui-ci peut simplement se fixer sur le pelage, essentiellement dans les zones où les poils sont plus longs et plus denses, tels que les oreilles, les aisselles, les pattes et le ventre.

À lire aussi :   Quels accessoires sont à prévoir pour l'accueil de votre chat ?

Une fois fixé sur le pelage, l’épillet peut progresser vers la peau, entraînant des irritations cutanées, des rougeurs et des démangeaisons. Dans certains cas, l’épillet peut même percer la peau et pénétrer à l’intérieur du corps de l’animal.

Les parties du corps les plus touchées par les épillets sont les oreilles. Lorsqu’un épillet pénètre dans l’oreille d’un chien, il peut causer une otite sévère et douloureuse. Si l’épillet n’est pas rapidement retiré, il peut entraîner une infection grave de l’oreille et même une perte auditive permanente.

Épillet chien

Les symptômes à surveiller

Il est essentiel de surveiller attentivement notre chien après chaque promenade en plein air, en particulier dans des zones où les épillets sont fréquents. Certains symptômes indiquent la présence d’un épillet sur ou dans le corps de l’animal :

  1. Léchage ou mastication excessive dans une zone spécifique du corps.
  2. Agitation et gémissements fréquents, particulièrement s’ils touchent les oreilles.
  3. Secouements de tête fréquents et persistants.
  4. Écoulement de pus ou de sang au niveau des oreilles ou des narines.
  5. Gonflements, rougeurs ou plaies cutanées accompagnées de chaleur locale.

Si vous remarquez l’un de ces symptômes chez votre chien, consultez immédiatement votre vétérinaire. Le retrait précoce de l’épillet peut éviter des complications plus graves et coûteuses.

Comment prévenir les problèmes causés par les épillets

Heureusement, quelques mesures préventives simples peuvent aider à protéger nos amis canins des épillets :

  • Inspectez régulièrement le pelage de votre chien, en particulier après des sorties en plein air. Passez vos doigts délicatement à travers les poils pour détecter la présence éventuelle d’épillets.
  • Coupez les longs poils autour des oreilles, des pattes et d’autres zones sensibles, en veillant à ne pas blesser votre chien.
  • Évitez les zones dans lesquelles les épillets sont abondants, surtout pendant les périodes où ils sont matures et se détachent facilement.
  • Optez pour des promenades tôt le matin ou tard le soir lorsque la rosée rend les épillets moins « collants ».
  • Utilisez des filets de protection pour les sorties dans des environnements à risque élevé d’épillets, en particulier pour les chiens aux oreilles tombantes.
À lire aussi :   Villes où il fait bon vivre avec son animal de compagnie : le TOP 10
Épillets votre chien en danger

Le traitement des lésions causées

Le traitement dépend de leur localisation et de leur gravité. Si vous soupçonnez la présence d’un épillet sur votre chien ou que vous observez des symptômes liés à cette plante, il est essentiel de consulter rapidement un vétérinaire pour un diagnostic précis et un traitement approprié. Voici les différentes approches de traitement selon les cas :

  1. Retrait de l’épillet visible : Si vous repérez un épillet à la surface du pelage de votre chien et qu’il n’a pas encore pénétré la peau, vous pouvez essayer de le retirer délicatement à l’aide d’une pince à épiler, en faisant attention à ne pas le casser. Assurez-vous de désinfecter la zone après le retrait.
  2. Retrait d’un épillet dans l’oreille : Si vous suspectez qu’un épillet s’est logé dans l’oreille de votre chien, n’essayez pas de l’enlever vous-même, car cela pourrait aggraver la situation. Emmenez votre chien chez le vétérinaire, qui dispose de l’équipement adéquat pour retirer l’épillet en toute sécurité et soulager l’irritation.
  3. Retrait d’un épillet sous la peau : Si vous constatez une petite ouverture sur la peau de votre chien et que vous pensez qu’un épillet y est entré, ne tentez pas de le retirer vous-même. Vous risquez de pousser l’épillet plus profondément, provoquant davantage de lésions. Consultez immédiatement un vétérinaire pour une extraction professionnelle.
  4. Traitement des infections : Si l’épillet a provoqué une infection cutanée, tel qu’un abcès, le vétérinaire nettoiera la zone touchée, prescrira des antibiotiques pour combattre l’infection et administrera des analgésiques pour soulager la douleur.
  5. Traitement des cas graves : Dans les situations les plus graves où l’épillet a migré vers des organes internes, un traitement chirurgical peut être nécessaire. Le vétérinaire effectuera une intervention pour retirer l’épillet et traiter les complications éventuelles.
À lire aussi :   Manteau pour Chien : Comment le Choisir ?

En Bref

Les épillets peuvent sembler insignifiants, mais ils représentent un danger sérieux pour nos chiens bien-aimés. En tant que propriétaires responsables, il est de notre devoir de prendre des mesures préventives pour protéger nos compagnons canins des épillets. Une attention régulière, des inspections minutieuses et des mesures préventives peuvent contribuer à préserver la santé et le bien-être de nos fidèles amis à quatre pattes.

  • Florence Luberton

    Florence Luberton, une amoureuse des animaux de compagnie passionnée et propriétaire d'animaux. Florence a consacré sa vie à éduquer les propriétaires d'animaux sur les meilleures façons de prendre soin de leurs compagnons à fourrure. De l'entraînement, la nutrition, à la toilette et au comportement, elle possède une riche connaissance qu'elle aime partager avec les propriétaires d'animaux de compagnie afin de les aider à mieux comprendre leurs animaux.

Mises à jour de la newsletter

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à notre newsletter et recevoir nos dernières actualités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *